Promotion universités

Dans les circuits traditionnels de l'édition, un auteur commence par être publié, ensuite il est critiqué par la presse avant de connaître ou non la reconnaissance du public. La postérité, pour ces écrivains-là, c'est autre chose, c'est-à-dire qu'elle n'est possible que si l'oeuvre de l'auteur est accaparée par la critique universitaire et que ce dernier entre dans les manuels scolaires. Il arrive qu'un auteur connaisse la reconnaissance universitaire avant de rencontrer un large public, comme Paul Auster. Il existe une autre forme de grande immortalité : c'est quand l'auteur entre dans l'inconscient collectif (exemple : Jules Verne). Pour un auteur du web, rien de tout cela ne peut arriver aujourd'hui ; il ne peut viser que ce que Kundera appellerait "la petite immortalité", auprès d'un public restreint. Le but de l'association sera de faire perdurer cette "petite immortalité" chez Guy Sembic le plus longtemps possible, pour toujours sans doute, mais aussi de court-circuiter les circuits traditionnels de l'édition afin d'atteindre directement une éventuelle critique universitaire, en donnant la possibilité aux membres de l'association de distribuer des flyers sur les campus (aux étudiants et aux professeurs). 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×