Petites pensées, tags, courtes réflexions

 

Il y a dans la dureté du monde en dépit de sa cruauté et de tout le poids dont elle pèse sur nos existences, une certaine beauté. Cette beauté réside dans la faculté qu’ont les êtres vivants à survivre, s’adapter, évoluer, établir entre eux une relation intense et durable dans un environnement hostile. Qu’elle soit une fatalité ou non, la dureté du monde dans toute sa réalité est une nécessité. Sans elle, il n’y aurait jamais cette espérance si belle et si enthousiasmante d’un avenir meilleur, ni cette capacité qu’ont les êtres vivants à évoluer et à se perpétuer.

 

Nous naissons avec des yeux aveugles par lesquels nous croyons tout voir. Mais la grande affaire de la vie, c’est de devenir voyant avec ces yeux aveugles.

 

Les écrits les plus sincères et les plus désintéressés sont ceux que l’on lit dans les livres d’or des lieux de recueillement : ces écrits là ne « postulent » pas.

Que penser d'un très bon passeport, mais que l'on ne délivre qu'à la sortie du territoire des vivants ?

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site